Scènes de ménage

Ménage : Bicarbo et buse, par Polo

 

Scènes de ménage

J’balaye devant ma porte

Nettoyer chez soi en salissant la planète ?

Emballages, produits toxiques, multiplication des flacons : voilà ce que nous propose Monsieur Propre.

Quant à son équivalent bio, c’est bonnet vert et vert bonnet, les produits toxiques en moins.

Pour vraiment nettoyer propre, il suffit de fabriquer ses produits ménagers, ou plutôt son produit ménager, avec quelques ingrédients de base comme le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc. C’est vite fait, bon marché et inoffensif, tant pour la planète que pour ses habitants, y compris nous.

 

Mon nettoyant multi-usages

Dans une bouteille ou un bidon réutilisé, mélanger, pour 1L :

  • 1/3 L de vinaigre blanc (je l’achète en bidon de 5L pour 9 €*, dans lequel je stocke ensuite ce mélange nettoyant)
  • 1 cuillère à café de savon noir liquide
  • 2/3 L d’eau

en option :

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude technique (je l’achète en paquet de 2,5kg pour 9€)*
  • 20 gouttes d’huile essentielle de citron, pamplemousse, lavande…

Autant vous préparer psychologiquement : ça ne mousse pas. Savez-vous pourquoi on ne peut pas mettre de la “lessive à la main” dans la machine ? C’est parce que, en vrai, la lessive, ça n’a pas besoin de mousser pour nettoyer, les industriels rajoutent juste un ingrédient moussant à la “lessive à la main” pour le côté psychologique “ça mousse donc ça lave”. Si vous en mettez dans votre machine, avec les tournés-boulés, ce sera l’overdose de mousse.

Ce mélange s’utilise comme un produit ménager classique pour les sanitaires et les sols. Il faut peut-être un peu plus frotter, certes. Ensuite, you rinse, you rinse

Sketch “la lessive” par Elie Kakou

Sols : on savonne la planche

Le savon noir, produit antique naturel biodégradable et multifonctions de la salle de bain au jardin, est fait à partir d’huile (souvent d’olive), à fort pouvoir dégraissant, antibactérien mais aussi nourrissant. On peut donc aussi l’utiliser pour les parquets.

  • dissoudre 2 cuillères à soupe de savon noir liquide dans 5 L d’eau chaude
    J’y ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles au choix, pour l’odeur.

Saletés récalcitrantes : faire partir la tache et le gras

Pub Arielle par Les Nuls
Pub Arielle par Les Nuls
  • Blanchir : pour les joints noircis, on peut en faire poser du bicarbonate de soude ou mieux : du percarbonate de soude*, aussi parfait pour blanchir le linge
  • Calcaire : faire poser du vinaigre blanc pur
  • Taches difficiles : le savon noir peut s’utiliser pur, avé parcimonie car ça a beau être écolo, hyper concentré, ça peut devenir toxique
    Voir les modes d’emploi pour précisions et autres utilisations
  • Canalisations : pour éviter les produits toxiques pour vous et tous les organismes vivant dans les eaux où ils seront rejetés :
    • traitement d’attaque :
      1. Ventouse : à tester avant toute chose. Faire couler de l’eau pendant pour faciliter le délogement du bouchon, et après pour l’évacuer
      2. Eau bouillante : une grande casserole directement dans la canalisation bouchée. Ca dissout les savons et graisses agglutinés. Faire couler de l’eau ensuite pour évacuer tout ce gloubiboulga
      3. Si ça ne fonctionne pas, faire bouillir minimum 1L moitié eau, moitié vinaigre blanc (aérer, ça pique) et verser dans la canalisation bouchée. Laisser agir puis faire couler de l’eau pour évacuer
    • Entretien = le secret pour ne pas avoir à utiliser le traitement d’attaque.
      Ca consiste à verser de l’eau bouillante au moins une fois par semaine dans vos lavabo, évier, douche. De préférence l’eau de cuisson des pâtes ou des oeufs durs plutôt que de la bonne eau toute neuve chauffée juste pour ça, hein. Zou, dans l’évier de la cuisine, oeuf corse, mais aussi dans la salle de bain

Poussière : revenons à nos moutons

  • Poussière : un simple chiffon en microfibres permet de n’utiliser que de l’eau voire rien du tout pour dépoussiérer
  • Vitres et surfaces à désinfecter : dans un vapo
    • 1/3 de vinaigre blanc
    • 2/3 d’eau
    • huile essentielle de citron… 20 gouttes pour 1L
  • Tapis, moquettes, matelas : un bon moyen de les nettoyer à sec maison et de faire fuir les acariens est de les saupoudrer de bicarbonate de soude. Laisser poser quelques heures puis aspirer

Vaisselle : la paix du ménage

J’ai tenté la recette de liquide vaisselle du tuto Biocoop*, mais ça ne lavait pas bien, d’autant que je l’utilisais avec mes éponges du même tuto décrites ci-dessous.

Alors j’ai tenté simplement de dissoudre une cuillère de savon noir dans 1L d’eau, mais c’était très difficile à rincer, ça laissait des traces, et ça, Mr Patate n’aime pas.

Flashdance

 

Pour la paix des ménages, nous utilisons du liquide vaisselle bio du commerce que je dilue en douce dans un “flacon-mousseur”, sauf pour les poêles bien grasses pour lesquelles j’utilise le liquide pur. 5 mois après mon déménagement, je suis toujours sur la même bouteille d’1L Biocoop, mon ancien magasin bio. Il faut dire que j’ai investi dans un lave-vaisselle seconde main pour les économies d’eau et la paix du ménage.

Je prépare, tapie dans l’ombre, ma prochaine offensive : la vaisselle à la main au savon de Marseille.

Bob l’éponge et la poupée de chiffon

Savez-vous que l’éponge est un animal marin ? Heureusement, il existe des alternatives végétales (Luffa), et synthétiques dont 85% d’origine naturelle (viscose).

En obsédée du “fait-maison-récup”, j’ai tenté l’expérience des “Tawashi”, c’est-à-dire des “éponges” tissées à partir de vieux vêtements sur un métier à tisser bête comme chou à fabriquer (par Mr Patate). Ca se lave en machine. Et pour la fonction abrasive, il suffit de broyer des coquilles d’oeufs précédemment mangés par M.Patate et de tamponner le Tawashi avec avant de gratter le tofu qui a collé au fond de votre poêle en fer. Super ludique, “zéro déchet” mais pas super pratique, en vrai.

Je suis donc revenue aux grattoirs en cuivre pour récurer et aux lavettes en microfibres pour essuyer. Je garde une éponge en bouteilles recyclées et coques de noix fabriquée en Europe par la Droguerie Ecologique pour Mr Patate, pour qu’il consente à faire la vaisselle.

Quant à mes chiffons, je les découpe dans de vieux draps ou vêtements usés. Les culottes usées, toutes douces, sont très bien pour nettoyer les instruments de musique.

A lire aussi

3 commentaires

  1. Merci c’était pationnant ! Vrai de vrai…
    Pour les vitres et miroir j’ai une autre solution à proposer que j’utilise depuis toujours.
    Passer un papier journal imbibé d’eau sur la surface. Passer ensuite un papier journal tout neuf pour enlever le surplus d’eau et pour enlever toute trace de saleté.
    Ça marche tres tres Bien.

  2. Bonjour,

    Je reviens à l’instant (13 h) de l’école des jardiniers (orientée bio quand même..) , nouvelle session 2018 ou nous avons parlé du bicarbonate,aussi, mais pour traiter les tomates (1 cuillerée à soupe pour 1 litre).
    Je t’envoie par mail mes derniers travaux de jardin et surtout ma dernière acquisition……. une biofourche waouh elle est terrible !.

Laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *