Se soigner alternatif (mais pas que) : présentation de la rubrique

médecine douce : Dr Bobo, par Polo

Mes remèdes de grand-mère
 

 

Médecine traditionnelle : le cercle vicieux

D’après moi, la médecine classique voit les choses par le trou de la lorgnette, sauf le respect de mon gynéco. Elle soigne en local sans prendre en considération la globalité du corps et de l’esprit.
Ce qui soigne un bobo peut en créer un autre ailleurs qu’il faudra soigner, et ainsi de  suite. Par exemple, les antibios défoncent les intestins, ce qui déséquilibre tout le corps et créé d’autres pathologies.
Et puis le “Ca vient du stress”, ça va deux secondes.

Privilégier les médecines alternatives

En plus d’être potentiellement mauvais pour l’Homme, les médicaments traditionnels peuvent aussi l’être pour les animaux, sur lesquels ils sont testés. Meuuuuuh !
En un mot comme en “sans”, la naturopathie est une alternative hyper efficace : aromathérapie (huiles essentielles), homéopathie, nutrition, acupuncture, compléments alimentaires…
On n’oublie pas de chouchouter notre psychisme, du sport au Dr Toctoc en passant par l’hypnose, la sophrologie, la méditation…
En cherchant l’équilibre global du corps, on peut se soigner de manière plus profonde, et donc durable.
Il s’agit pour chacun de trouver son propre mix de soins traditionnels et alternatifs et surtout les thérapeutes en qui on a confiance.
Adieu Dr Bobo, par Polo

à lire : "Le charme discret de l'intestin" par Giulia Enders
à lire : “Le charme discret de l’intestin” par Giulia Enders

A lire aussi

Monstruations 1 : comment saigner propre

Lire la suite

Lessive maison 2 poudre : J’suis plus blanche que blanche

Lire la suite

Cosmétiques maison : j’suis belle comme un camion

Lire la suite