Sous-vêtements bio : j’en ai ras le slip

Sous-vêtements : "J'suis verte" sans dessus-dessous, par Polo

Sous-vêtements bio

J’en ai ras le slip

Quand les élastiques de mes culottes se délitent et que mon soustingue baille, je me mets en chasse, selon mes critères bio, écolo et éthiques. Et ça peut durer longtemps.

Pas question de fripes de ce côté-là, même si ma Ressourcerie préférée propose un bac plein de soutifs d’occas’, bof.

Ok : il y a un vrai problème esthétique avec les sous-vêtements écolo. Ca se résume au coton bio et à un choix de couleurs très restreint, genre noir ou blanc cassé, et pas forcément toutes les tailles dispo. Est-ce-que tout ça est une question de stocks limités car demande limitée ? Ajoutez à ça des matériaux plus coûteux car plus rares et de meilleure qualité (pour les commerçants de bonne foi), ou juste le prix gonflé pour cause d’estampillage « bio » (pour ceux de mauvaise foi), et vous obtenez un prix plus élevé. Reste à guetter les soldes.

Culottes en ligne

Peau éthique
Site spécialisé en lingerie en coton bio, il n’est cependant pas spécialisé en photographies car elles sont relativement amateur et ne font pas envie. Comme je n’attache pas trop d’importance à l’apparence (à part à celles de mes culottes), je suis passée outre. J’ai commandé des culottes, des soutifs et même des collants. Résultat : tout était trop grand, j’ai tout retourné et j’ai laissé tomber.

Living Crafts
Ma mère m’a offert un jouli pyjama de cette marque allemande : matières bio, fabrication écologique, politique sociale « correcte ». J’ai voulu acheter des culottes mais elles ne sont pas très glam et en ce moment, il ne reste que la taille 48/50. Je suis grande mais pas à ce point. Pour la blague, concernant les catégories, le mix de langues ambiance Google Trad n’est pas très vendeur, en tout cas pour un des adjectifs :

Comptoir Biosud
« des articles éthiques et bio, respectueux de notre planète et de ses habitants » je découvre à l’occasion de cet article des shorties colorés pour une fois, voire un peu trop… à étudier.

Inakis
un site qui regroupe plein de marques écolo, y compris pour les sous-vêtements.

Culottes en boutique

Biocoop
Vend des culottes « Venga » roses fushia ou écru pas très chères. J’ai sauté sur l’occasion, et j’ai même récidivé, mais rien à faire : au bout de deux lavages, les élastiques se déchiquetaient et les coutures partaient en lambeaux. Je les ai quand même raccommodées et mises aussi longtemps que possible, mais j’ai finalement arrêté d’en acheter.

Dim
Chez Monop, coton bio blanc, pas la teuf, mais pas très chères. J’ai tout de même toujours un doute sur les tissu bien blancs, ça sent le blanchiment au chlore, pas gégène pour la planète… et puis je suis toujours suspicieuse sur les grandes marques qui font du bio : je me demande toujours si ce n’est pas tout de même au détriment de l’environnement et des travailleurs…

Soutifs et maillots de bain bio : mission impossible ?

Il faut dire que j’ai une taille de soustingue toute chelou. Même sans parler de bio, je galère pour en trouver. Alors si on rajoute le critère écolo, ça devient le casse-tête. Après une tentative ratée chez « Peau Ethique », j’ai fini par me résoudre à commander des soutifs tout nases « H&M conscious », qui font la blague.

Quant aux maillots de bain, je vous passe les détails de mes recherches car je n’en ai jamais trouvé de satisfaisant en coton, même non bio, et encore moins en bio. J’aime pas le synthétique. Et il me le rend bien. J’ai laissé tomber il y a un moment et me traîne toujours le même maillot depuis des lustres. Heureusement j’en ai un deuxième de natation basique total plastique, ça fait des vacances à mon maillot de plage. C’est pas pour les 3 fois que je me baigne dans l’année qu’on va en faire un fromage. Au pire, quand ils tomberont en lambeaux, je deviendrai naturiste.

Leggings

J’ai fini par donner à la Ressourcerie, à contre-coeur, mon vieux legging Décath tout distendu d’il y a dix ans en synthétique car cette matière lui donnait une odeur de chien mouillé avec ma lessive maison. C’est ma technique ultime pour me forcer à remplacer un vêtement : je le donne, et comme en général je n’ai qu’un exemplaire, il faut que je me magne si je ne veux pas aller à ma prochaine séance de yoga en culotte.

Yoga Concept
propose des leggings top qualité trop beaux mais premier prix 80 balles et jusque 195, je m’y suis refusée. Pendant les soldes : jamais ma taille (mais je n’y vais qu’à la fin en traînant la patte, alors bon).

Vinted
Sur ce site de vente entre particuliers, une amie m’a dégoté un legging « Black Milk » du feu de Dieu à 15 balles. Australien et pas bio mais seconde main. Résultat : trop petit. Motif “Galaxy”, taille M. Qui veut ?

Ma solution toute pourrite par défaut

Un jour qu’une amie de passage à Paris m’avait proposé de faire du shopping, j’ai découvert, telle une touriste, une boutique H&M. C’est là que j’ai constaté qu’ils avaient une ligne « conscious », qui, à mon avis, n’a de « conscient » que le nom.

Le hic : cette ligne est orientée femme enceinte. Comme si seules les femmes enceintes devaient être épargnées des pesticides du coton non bio et des teintures toxiques. De dépit, j’en ai acheté un que je roulotte à la taille comme une nullipare.

Je n’ai jamais eu envie de retourner dans ce magasin. Je suis prête à mettre le prix pour avoir des sous-vêtements jolis et écolo, mais après moult recherches longues et infructueuses, voyant mes culottes se défraîchir de plus en plus, j’ai finalement passé une commande en ligne chez H&M “conscious” : j’ai acheté, rageusement, 12 culottes bio noires. Il est à noter que même dans cette immense chaîne, toutes les tailles et couleurs ne sont pas disponibles. Et qu’il y existe, comme pour toute vente par correspondance, un problème de taille à réception du colis. Culottes un peu trop grandes. Je les ai gardées car j’en ai ras le slip.

Dans mon H&M, par Polo

A lire aussi

Fringues : j’taille un costard au shopping

Lire la suite

Laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *