Voyager oxygéné : présentation de la rubrique

voyage écolo : Chevalib', par Polo

Moins de carbone et moins de brouzoufs

 

On s’oxygène les neurones !

La voiture dans Paris au milieu des ses précieux monuments, au bord de son fleuve, c’est comme le béton, moi je m’y suis jamais faite.
Parcourir le monde en le polluant : j’ai du mal.

Paris : le Chevalib’

J’ai fait un rêve : il n’y a plus de béton à Paris, mais des bornes auxquelles sont attachés des chevaux, avec boire et manger. On passe son badge, on prend le cheval, on le raccroche à la station qu’on veut. Pour les soirs de fête, il y a l’option calèche.
Ca a plus de gueule que la pétrolette pourrie qui attend en bas de chez moi, non ?

Comme un avion sans ailes

Canards 1
En train, vous mettez 6h27 pour aller à Barcelone, mais vous avez le temps de bosser sur votre blog.
Même temps de parcours en avion mais par tranches d’1h dans des aéroports éclairés au néon où même votre baume à lèvre maison à base d’huile de coco passera pour du liquide aux yeux du contrôle laser (alors qu’on est à Manchester et qu’on est loin du point de fusion de 25°). Temps de travail sur votre blog : 45 minutes dans l’avion entre les deux consignes lumineuses.

À bicycletteuh

A vélo, vous allez à la gare en pédalant, vous montez dans le train avec. Arrivé à Brest, re-pédalade jusqu’à Kerlouan en deux étapes, avec un airbnb au milieu.
Le tout avé les sacoches et donc 2 culottes pour toutes les vacances.
Mais vous avez le plaisir d’aller au marché le plus proche (pas très) en pédalant et de rentrer musclé et (moyennement) bronzé (Bretagne).

Economie de carbone et de brouzoufs

Un bilan carbone et un budget tout petits mais surtout un sentiment de liberté très grand.
Sus aux contrôles de sécurité flippants, et à la voiture, assez mortelle, au passage.
Dans cette rubrique je vous donne mes plans transports, logement mais je raconte aussi mes actions écolo dans la vraie campagne.
 
Canards 2

A lire aussi

Classes vertes : un été sans un radis

Lire la suite

Cuir : j’aurai ta peau

Lire la suite

Sous-vêtements bio : j’en ai ras le slip

Lire la suite