Maquillage maison : j’me ravale la façade

A la truelle, par Polo @Maquillage maison

Maquillage maison

J’me ravale la façade

 

Loin de la voiture volée, du pot de peinture et de la truelle, je suis plutôt adepte d’un maquillage naturel, juste de quoi améliorer mon teint d’endive, vite fait, sans additif à rallonge flippant pour la santé, sans sur-emballage méchant pour la planète, et pour presque que dalle.

Teint de pêche

Dans l’ordre d’application :

  • Anti-cernes

Après quelques essais infructueux de fabrication maison, je suis revenue à des anti-cernes/imperfections du commerce, certifiés bio et végane, c’est-à-dire sans produits ni tests animaux.

Les marques Couleur Caramel et Avril en proposent des bien couvrants comme j’aime, pour pas cher respectivement 7€ et 12,90€ les 2,5 et 3,5ml *. Couleur Caramel conditionne de plus ses produits dans des emballages carton et métal, mieux pour la planète. Le top.

  • Poudre

Bon là, pas besoin des industriels, alors que je peux fabriquer mes poudres moi-même, en trois secondes et pour presque rien, vu les quantités utiles et la taille des paquets des ingrédients, par nature.

Je réutilise mes anciens contenants du commerce, mais si ça te défrise, il est aussi possible de s’en procurer des vides neufs.

Recette du blog Green Me up*

  1. Base matifiante : au choix ou les deux, à hauteur de 2/3 du poudrier pour avoir la place de faire ta tambouille ensuite
    – farine de riz
    – argile blanche
  2. Teinte : à doser toi-même selon ta carnation, telle la Frida Kahlo du minois, à base de
    – argile rouge (par petites touches) : pour le côté rosé
    – cannelle :  pour le côté beige
    Personnellement, je mélange les deux à tâtons jusqu’à obtenir la couleur de ma peau. Astuce : la première fois que j’ai fabriqué ma poudre, j’ai juste imité la teinte de ma dernière poudre du commerce, et depuis, je copie la précédente fournée.
  • Blush

Même base avec davantage des “colorants” ci-dessus à mélanger en mode Camille Claudel. Rose, pêche, abricot, terracotta : comme tu veux tu choiz. Loisir créatif.

Le contenant : un mini poudrier avec tamis, pour la version Deluxe. Dans un esprit plus “zéro déchet” un mini pot de confiture est parfait (vide). Pour l’utiliser, suffit de prendre ce qu’il y a à l’intérieur du couvercle avec un pinceau après avoir un peu secoué le pot.

Yeux de biche

Les soirs de fête ou de concert, je me fais les yeux revolver. Pas habituée, je dois faire attention à ne pas me frotter les mirettes au risque de ressembler à un panda. Il existe des ateliers de fabrication de fards à lèvres et à yeux, mais la liste d’ingrédients me rebute, ainsi que leur origine et leurs emballages, chez Aroma Zone pour ne pas les citer. Pour le peu que j’en utilise, je les achète tout faits, bio, véganes, en lisant bien les étiquettes. Mes marques du moment, c’est-à-dire de l’année voire des dernières années, vu le temps que me dure le maquillage, que j’utilise jusqu’au fond de la palette et même au-delà de la date conseillée :

– Eye liner Dr Hauschka 20€ (oeil gauche toujours moins bien que le droit)

– Palette Lavera chez Mademoiselle Bio* 9,90€ (coloris indian dream)

– Mascara Santé végane sur Monde Bio* 7€ : sans cire d’abeille mais pas archi couvrant/allongeant. Mais les abeilles s’en tamponnent le coquillard de mes cils, et moi aussi. Pas envie de les faire bosser pour ça.

 

Bec et ongles : coquelicot

  • Gloss : je donne ma recette dans l’article Cosmétiques : J’suis belle comme un camion.
  • Vernis : après moult recherches, si les vernis ne peuvent pas être certifiés bio, mon choix s’est porté sur la marque Avril :
    • 69% naturel, sans les 7 principaux ingrédients toxiques habituels
    • sans cruauté sur les animaux
    • fabriqué en France
    • petits flacons de 7ml, ce qui évite la gâchis et limite le prix : 3€ !

De nombreux coloris sont proposés et ils tiennent grave, en particulier le “Coquelicot”, une semaine sur les mains avec le top coat, bien plus sur les pieds.

A tester : la marque So’bio, 85% naturelle et en promo en ligne en ce moment.*

 

Et voilàààààààà, maintenant j’ai plus qu’à me démaquiller avec mon gant Lapiglove !

Pour les ongles : dissolvant naturel, à défaut d’être bio, au moins pas trop toxique et surtout sans acétone : les marques Santé et Avril en proposent. C’est bien la dernière utilisation que j’ai du coton jetable bio.

 

Thon au naturel, par Polo

 


Correcteur Couleur Caramel

Correcteur Avril

Green me up maquillage

Mascara Santé chez Monde Bio

Palette yeux Lavera chez Melle Bio

Vernis Avril

Vernis So’bio

A lire aussi

Cosmétiques maison : j’suis belle comme un camion

Lire la suite

Toilette de chatte : j’suis verte jusqu’au bout des aisselles

Lire la suite

Laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *